Séance dePsychomotricité
Séance dePsychomotricité

Ergothérapeute, psychomotricien, orthophoniste, podologue, orthoptiste : ces professionnels de santé ont tous un rôle à jouer en cas de rééducation après un accident ou une maladie. A qui s’adresser, où aller, quelle est la prise en charge ?

La rééducation avec le psychomotricien

Quelle est la spécialité du psychomotricien ?

Le métier de psychomotricien vise à rééduquer les personnes confrontées à des difficultés corporelles et psychologiques. Son travail se base sur cet équilibre entre le corps et l’esprit. Les séances de psychomotricité sont fondées sur le mouvement, l’action, la communication verbale et non verbale et les émotions.

C’est pour qui ?

Les personnes de tous âges, des plus jeunes enfants aux personnes âgées, qui ont des troubles psychomoteurs.

Ça se passe où ?

Les psychomotriciens interviennent à la fois en libéral - en cabinet ou au domicile des patients - ou bien comme salariés dans des établissements (petite enfance, hôpital, centres spécialisés, centre-médico-pédagogiques, ou Ehpad (établissements d’hébergements pour personnes âgées dépendantes).

Est-ce que le psychomotricien est remboursé ?

Il est nécessaire d’avoir une ordonnance pour bénéficier de séances de psychomotricité. Mais attention, ce n’est pas pris en charge par l’Assurance maladie. On peut faire une demande à la MDPH si la personne a un handicap, ou demander une aide à sa mutuelle.

La rééducation avec l’ergothérapeute

Quelle est la spécialité de l’ergothérapeute ?

L’ergothérapeute utilise des pratiques manuelles ludiques et artistiques pour aider les personnes en situation de handicap à retrouver plus d’autonomie, particulièrement dans les gestes du quotidien.  Il peut intervenir aussi à la suite d’un accident invalidant. L’ergothérapeute a aussi un rôle pour les aménagements du domicile ou du poste de travail des personnes avec handicap.

C’est pour qui ?

L’ergothérapeute intervient auprès de personnes de tous âges, des enfants en situation de handicap aux personnes âgées atteintes de maladie d’Alzheimer par exemple.

Ça se passe où ?

Beaucoup d’ergothérapeutes travaillent dans des lieux d’accueil spécialisés (centre pour personne en situation de handicap, Ehpad), dans différents services hospitaliers. D’autres exercent en libéral, au cabinet ou au domicile des patients et se déplacent aussi sur le lieu de travail pour conseiller des aménagements.

Est-ce remboursé ?

En libéral, les séances d’ergothérapie ne sont pas prises en charge par l’Assurance-maladie. On peut faire une demande à la MDPH si la personne a un handicap reconnu ou demander une aide à sa mutuelle.  Elles sont en revanche remboursées dans le cadre de l’hôpital ou d’un centre spécialisé.

Ou les trouver ?

Sur l’annuaire en ligne des ergothérapeutes libéraux de l’association nationale française des ergothérapeutes.

La rééducation avec l’orthophoniste

Quelle est la spécialité de l’orthophoniste ?

L’orthophoniste prévient et traite les troubles de la sphère oro-faciale et les troubles de la communication (langage oral, mais aussi plus largement tous les types de communication). Il utilise des exercices de rééducation mais aussi différentes médiations (supports de communication, jeu avec les enfants, images, musique) pour faciliter chez le patient la communication sous toutes ses formes.

C’est pour qui ?

Tous les âges, des enfants les plus jeunes aux personnes âgées. Il n’y a pas d’âge pour faire le bilan orthophonique. Aussi bien les personnes qui ont des troubles en raison d’un handicap ou d’une longue maladie, ou bien d’un accident (AVC par exemple) ou d’une malformation physique (fente labio-palatine) ou même d’un traitement d’orthodontie (placement de la langue).

Ça se passe où ?

L’orthophoniste exerce en libéral, à son cabinet – et de façon exceptionnelle au domicile du patient- ou bien en hôpital, centre d’accueil spécialisé ou Ehpad.

Est-ce remboursé ?

Les séances d’orthophonie sont prises en charge par l’assurance-maladie, sur prescription médicale.

La rééducation avec l’orthoptiste

Quelle est la spécialité de l’orthoptiste ?

L’orthoptiste a une double fonction : il pratique la rééducation et réadaptation des yeux, et fait aussi du dépistage (du glaucome, par exemple) pour les ophtalmologues. La rééducation se fait par de petits exercices qui permettent de travailler et renforcer les muscles des globes oculaires.

C’est pour qui ?

L’orthoptiste fait de la rééducation à tous les âges, mais beaucoup auprès d’enfant qui ont par exemple des problèmes de strabisme ou de fatigue oculaire qui peuvent être réglés grâce à une prise en charge précoce. L’orthoptiste pratique aussi de la rééducation oculaire pour des adultes ayant de la fatigue oculaire ou après un accident qui a provoqué une perte partielle de la vision.

Ça se passe où ?

Certains orthoptistes exercent à l’hôpital mais ils sont plus nombreux. La plupart travaille en libéral, dans son cabinet ou avec un ophtalmologue.

Est-ce remboursé ?

La rééducation et les bilans orthoptiques sont pris en charge par l’assurance maladie, sur prescription d’un médecin.

La rééducation avec le pédicure-podologue

Quelle est la spécialité du pédicure-podologue ?

Le pédicure-podologue traite les problèmes spécifiques aux pieds : peau et ongles, mais aussi les problèmes liés à la marche et à la structure du pied. Il fabrique sur mesure des semelles orthopédiques ou des appareillages en silicone pour les orteils. Le pédicure-podologue joue aussi un rôle important dans le suivi des patients diabétiques, chez qui les pieds sont une zone à risque de lésions importantes

C’est pour qui ?

Le pédicure-podologue intervient à tous les âges, des enfants aux personnes âgées.

Ça se passe où ?

La grande majorité des pédicures-podologues exercent en libéral, en cabinet et au domicile de leurs patients si des soins de pédicure le nécessitent.

Est-ce remboursé ?

La consultation d’un pédicure-podologue est prise en charge en partie par l’Assurance-maladie  (entièrement pour les personnes diabétiques) sur prescription médicale. La plupart des mutuelles remboursent le reste à charge.

 

A lire aussi autour des professionnels de la rééducation

 

Merci à l’équipe de Hizy.org et Handicap International pour la mise à disposition de ce contenu