Homme en fauteuil qui fait la vaisselle

Une porte qui gêne, une salle de bain peu pratique… La solution pour un logement accessible est souvent à votre portée. Et c’est un professionnel qui le dit !

h2>Mettre fin aux seuils pour un logement accessible
  • Pourquoi ? Ils ne sont pas bien hauts, souvent un ou deux centimètres, mais représentent un obstacle pour le fauteuil. Préférez un logement accessible, et optez pour des plans inclinés.
  • Combien ça coûte ? Entre 70 et 100 € chez un distributeur spécialisé (essentiellement dans les pays nordiques).
  • Comment l’installer ? Vous avez juste à poser l’élément au sol. Son poids le stabilisera et le tour est joué. L’astuce peut aussi être utilisée pour les portes-fenêtres donnant sur l’extérieur.
  • L’info du pro : attention, plus l’ouverture est grande, plus le plan incliné devra être large. Et il prendra donc de la place dans une pièce. Anticipez bien. Quelques rampes intéressantes : GummyStepless Lite.

Favoriser l’accès en fauteuil en agrandissant les portes

  • Pourquoi ? En fauteuil, quand il faut faire plusieurs manœuvres pour rentrer dans une pièce, c’est usant… La solution ? Agrandir l’angle du virage pour l’accès en fauteuil. Cela passe obligatoirement par une porte plus grande. Et donc un morceau de mur en moins (non porteur !).
  • Combien ça coûte ? La porte et son encadrement coûtent environ 70 €. Pour le placo-plâtre et la peinture, comptez une cinquantaine d’euros. Soit un total de 120 €. C’est surtout de temps (3 jours) dont vous aurez besoin.
  • Comment l’installer ? Démontez la porte et son encadrement. Abattez une partie du mur avec délicatesse (scie, petite masse), reprenez le nouveau bord du mur avec du plâtre, laissez sécher les finitions avant d’appliquer une couche de peinture. Une fois la peinture séchée, posez le nouvel encadrement (83 ou 93 cm) avec la porte. Réfléchissez bien au sens d'ouverture.
  • À voir : pose en rénovation d’un bloc-porte. L’info du pro : Si votre mur est en plâtre ou en briques, vous ne prenez pas trop de risques. Mais si c’est un matériau plus dur, que ça ne se casse pas droit, tournez-vous vers un artisan.

Une salle de bain accessible en fauteuil

  • Pourquoi ? Idéal pour avoir un lavabo accessible en fauteuil : un meuble vasque en face de la porte qui facilite les circulations, et un meuble sans placard en dessous.
  • Combien ça coûte ? Pour un meuble sous-évier sans placard, comptez 1 000 €. Le mieux est de se tourner vers des distributeurs spécialisés.
  • Comment l’installer ? Tracez les cotes au mur et vérifiez que vous êtes bien droit avec un niveau. Percez et positionnez les fixations, enclenchez le meuble dans les fixations. Vérifiez le niveau et ajustez avec les vis de réglages.
  • À voir : poser des meubles de salle de bain.
  • L’info du pro : pour circuler encore plus aisément, n’hésitez pas à retirer le maximum de meubles de la salle de bain.

 

Avis d’expert : pas besoin d’hyper-spécialistes

Aubin Vérot, gérant de Faciladom Aménagement

Beaucoup de personnes nous appellent pour effectuer de petits travaux sans savoir qu’ils peuvent les faire eux-mêmes. Mais si le chantier pour rendre votre logement accessible vous semble vraiment insurmontable ou trop compliqué, ou alors que le temps vous manque, n’hésitez pas à faire appel à un artisan. Il y en a forcément un à côté de chez vous. L’entreprise n’a besoin d’être spécialisée dans le handicap que lorsqu’il faudra procéder à des aménagements spécifiques et adaptés, comme poser un rail de transfert en plafond ou installer un lit-douche pour une salle de bain, par exemple.

Merci à l’équipe de Hizy.org et Handicap International pour la mise à disposition de ce contenu